Accueil du site - Albums photos - Judo

A qui sait attendre...

le judo , ça conserve...
Publié le lundi 5 septembre 2011.


... A 98 ans, elle entre au Panthéon du Judo ! A 98 ans, Keiko Fukuda, 1m40 et à peine 45kg, ce petit bout de femme a été reconnue comme un géant dans le monde du Judo.

Fukuda a juste reçu le 10ème DAN, le niveau le plus haut du judo et, surtout, un honneur que l’on a accordé à seulement une poignée d’hommes dans le monde entier et jamais auparavant à une femme.

Fukuda, à qui on s’ adresse par un « Sensei » honorifique, qui signifie le Maître, répond humblement : "J’apprécie beaucoup," Auparavant Fukuda avait longtemps attendu ( le Kodokan n’étant pas prêt à le délivrer à une femme) le grade de 9ème dan, un classement déjà stratosphérique dans le monde de judo .

Bien qu’elle utilise parfois un fauteuil roulant, Fukuda continue à enseigner trois fois par semaine à la section féminine, au Soko Joshi le Club de Judo dans le secteur de Noe Vallée de San Francisco.

Comme on peut s’en douter, elle fait partie d’une famille de Maître d’arts martiaux et pratique le judo depuis 78 ans... ayant commencé sur le tard, à 20 ans !!! Son grand-père était Hachinosuke FUKUDA, un des derniers samouraï éminents du Japon. Il a appris le Ju jutsu à Jigoro KANO, qui en 1882 a inventé l’art de judo) "Quand Keiko a montré un intérêt pour le judo dans les années 1920 , le docteur Kano l’a lui-même invitée à entrer à la section de femmes du Kodokan, raconte Eiko Saito-Shepherd, un disciple de Fukuda, 6° Dan."

Comme un étudiant direct de Kano, Sensei Fukuda est un héritage vivant, elle est une descendantes directes des origines de Judo..." a dit Gary Goltz, le président de l’Association de Judo américaine.

Fukuda a fait sa propre voie dans le monde discipliné de judo.

Shelley Fernandez, qui a vécu avec Fukuda comme tuteur pendant les 45 dernières années , l’a décrite comme "une personne étonnante, qui est très humble, et croit que par le judo et la discipline, votre esprit dit à votre corps organisme que faire, comment avancer et mettre votre esprit derrière cela pour vivre votre vie dans l’équilibre… C’ est un Maître."

Elle a décrit le moment où Keiko Fukuda a appris la nouvelle de cet honneur :

"...sa première réaction fut la surprise complète, elle ne pouvait juste pas le croire ! Elle était très heureuse parce que ceci aiderait des femmes et ensuite finalement, elle a pensé que c’était un rêve se réalisant. Elle avait si longtemps pensé que ce serait impossible.... »

- Et cela n’a pas été très facile, mais elle a prouvé qu’elle pouvait être ... "fort, gentil et beau" ... et patiente !