Accueil du site - Compétitions

Tournoi de Duclair dimanche 23 octobre 2011...

Publié le mardi 25 octobre 2011.


Tandis que les Minimes affrontaient le premier tournoi important de la saison, nos poussins et petits poussins défendaient leurs chances à Duclair, tournoi amical de début de saison.

Le matin , chez les petits poussins, seuls 2 capistes s’alignaient : Jean NADJAF et Arthur GRINGORE. Arthur prenait la première place, auteur d’un beau parcours puisqu’il remportait ses 3 combats par Ippon ... et en changeant à chaque fois de technique s’il vous plaît ! Arthur sur la première marche du podium !

L’après-midi, 2 équipes de 5 combattants, pour un total de poids par équipe, inférieur ou égal à 175 kg, représentaient le CAP.

David Le Lièvre s’étant blessé le vendredi précédent (entorse de la cheville, nous lui souhaitons un prompt rétablissement !), il fallut donc recomposer les équipes. On avait ainsi :

Lucas DESCHAMPS, Morgan LEFEBVRE, Adrien LORY, Océane SYLVA et Alexandre CLASTOT dans l’équipe 1.

Louis PISAK, Alban CORDIER, Corentin COTTARD et Baptiste ALBERT-SIMAR dans l’équipe 2. L'Equipe 1 avec Baptiste de l'équipe 2, présent jusqu'au bout pour encourager ses copains. L’équipe 2, composée de 4 combattants, partait donc avec un handicap de 1 victoire et 10 points. Malgré cela, même si elle ne réussit pas à sortir de sa poule, l’équipe "s’accrochait", l’issue se jouant souvent sur le dernier combat. Elle prend la 7ème place...

Quant à l’équipe 1, elle se classe première de sa poule et entre donc en tableau. "Sautant" le premier tour, elle se retrouve en quart de finale contre l’équipe de Turretot, future vainqueur de la compétition. Comme en tableau, l’élimination était directe, c’est donc sur une cinquième place que termine l’équipe... n’ayant été battu qu’une seule fois ... par les vainqueurs !

Au-delà du simple résultat, la manière et l’intérêt d’avoir participé à cette compétition par équipe était mis en avant lors du "débriefing". La formule du "par équipe" est intéressante, elle renforce l’identité du groupe et développe l’esprit de cohésion propice à l’"entraide et à la prospérité mutuelle", principe cher à Jigoro Kano.